La multi-réflexologie

La stimulation réflexe, également appelée réflexologie ou réflexothérapie, est une science basée sur l’observation et la stimulation de zones dites réflexes appartenant à différents microsystèmes (pied, main, visage, oreille, crâne et dos) afin de réguler l’ensemble du corps, rétablissant ainsi l’homéostasie (la stabilité des systèmes corporels).

Elle contribue à la régulation du système nerveux par son action sur la douleur et sur les déséquilibres.

Le rôle du praticien est d’accompagner les troubles fonctionnels, c’est-à-dire, des troubles établis par le médecin comme n’ayant pas de cause médicale clairement identifiable.

Donc, afin de vous accompagner dans votre démarche de mieux-être vous devrez avoir, au préalable, un diagnostic clairement établi par un professionnel de la santé.

Il faut compter trois à quatre séances de réflexologie pour se faire une véritable idée des bienfaits. Au départ, les séances doivent être rapprochées (de 3 jours à une semaine d’intervalle), par la suite, les séances peuvent s’espacer.

Le réflexologue s’adapte aux besoins et au rythme de soins de chaque individu.
J’ai été formée à l’école EIBE Caraïbes en Martinique : http://www.eibe-caraibes.com
Le STRESS, ce « mal du siècle » responsable à 99% de tous nos maux…

Le stress est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’a l’individu des pressions qu’il ressent. Selon la définition médicale, il s’agit d’une séquence complexe d’événements provoquant des réponses physiologiques et psychosomatiques. Par extension, tous ces événements sont également qualifiés de stress. Dans le langage courant, on parle de stress positif (eustress) ou négatif (distress). Le stress est différent de l’anxiété, celle-ci est une émotion alors que le stress est un mécanisme de réponse pouvant amener différentes émotions, dont l’anxiété.

Les maladies peuvent apparaître suite à du stress chronique, d’autant plus si ce dernier est jumelé à des contextes familiaux, environnementaux, héréditaires ou personnels qui favorisent sa présence.

Ces maladies peuvent se situer au niveau de différents systèmes :
  • Dermique (ex : eczéma)
  • Cardiovasculaire (ex : hypertension)
  • Cognitif (ex : troubles de mémoire)
  • Pulmonaire (ex : asthme)
  • Psychique (ex : troubles anxieux))
  • Neurologique (ex : maux de tête)
  • Immunologique (ex : infection)
  • Gastro-intestinal (ex : ulcère)

C’est pourquoi, il est important que la personne prenne conscience, le plus tôt possible, de son état d’être et sollicite de l’aide auprès d’un professionnel de santé.